06/10/2008

Surréalisme 1950-1960

En 1949-1950, ont lieu à la Galerie Drouin une rétrospective de Picabia et une exposition de Ernst. Breton rompt avec Carrouges qui voulait esquisser un sur­réalisme catholique. 

Eluard meurt en 1952, Picabia et Heisler en 1953. Picasso, Chagall, Miro, Lam, Toyen et Copley exposent et une rétrospective de Ernst a lieu à Knokke-le-Zoute. 

En I954, Arp, Ernst et Miro sont lauréats de la Biennale de Venise et Ernst est à nouveau exclu du groupe. Tanguy meurt en I955. 

le surréalisme même [web520]


André Breton: le surréalisme même.

En 1956 paraît la revue Le Surréalisme même, dirigée par Breton et Ernst expose à Berne. 

En 1957, Dominguez se suicide et Breton publie L'Art Magique où il entreprend la "quête d'une plus grande li­bération de l'esprit". 

l'art magique


André Breton: L'Art magique.

En 1959, une rétrospective de Ernst a lieu au Musée d'Art Moderne de Paris. Paalen se suicide.
 

En 1960, une exposition interna­tionale du surréalisme a lieu à Paris et en I963, Tzara meurt. 

En 1964, la rétrospective de la Galerie Charpentier de Paris provoque l'opposition violente de Breton. 

En 1965, de nombreuses expositions s'organisent: une rétrospective Masson au Musée d'Art Moderne de Paris, l'exposition L'Ecart Absolu, Galerie de L'Oeil et Surréalisme et Art Fantastique à la Biennale de Sao Paulo.

En 1966, André Breton meurt (le 28 septembre) ainsi que Arp et Brauner, disparitions suivies en 1967 de celle de Magritte. Ainsi disparaissaient les derniers représentants d'un mouvement qui a opéré une synthèse intelligente des goûts contemporains et influencé, par son goût de l'étrange et de la provocation, de nombreux mouvements artistiques.

05/10/2008

Surréalisme 1940-1950

En 1940, lorsque éclate la seconde guerre mondiale, les surréalistes se réfugièrent près de Marseille, au château Air-Bel. Wilfredo Lam se tourne vers le surréalisme et une exposition internationale à lieu à Mexico. 

Wilfredo lam - Sans titre


Wilfredo Lam: Sans titre.

En 194I, Breton, Ernst, Masson et la plupart des peintres se réfugièrent en Amérique tandis que Picasso, Ernst, Brauner et Dominguez restent en France. A Paris, le groupe La Main à Paume  réunit Arnaud, Chabrun et Herold. A Bucarest, un groupe s'est également formé.
 

Aux Etats-Unis, Breton publie Genèse et Perspective artistique du Surréa­lisme suivi en 1942 de Prolégomènes à un Troisième Manifeste du Surréa­lisme ou non et de Arcane 17. Le premier numéro de VVV paraît à New York. Breton se brouille à nouveau avec Masson et l'exposition First Papers of Surrealism à lieu à New York. 

En 1943, Artaud est à Rodez, dans un hôpital psychiatrique et, l'année suivante, Desnos meurt dans un camp de concentration.  

En 1945 a lieu une rétrospective des oeuvres de Ernst et en mai 1946, Breton revient à Paris et déclare: 

Trop de tableaux en particulier se parent aujourd'hui dans le monde de ce qui n'a rien coûté aux innombrables suiveurs de Chirico, de Picasso, d'Ernst, de Miro, de Tanguy, etc. 

L'accent doit être mis sur le pouvoir de dépassement, fonction du mouve­ment de la liberté. Reverdy, Picabia, Péret, Artaud, Arp, Michaux, Prévert, Char, Césaire demeurent à cet égard autant de modèles inimitables. 

En 1947, une exposition internationale du surréalisme a lieu à Paris et dans Rupture Inaugurale, le groupe de Breton s'insurge contre le parti communiste. 

L'année suivante, Artaud meurt et Gorky se suicide. Matta est exclu du groupe et est suivi de Brauner et de Jouffroy.

04/10/2008

Surréalisme 1930-1940

conception 


André Breton et Paul Eluard: L'Immaculée Conception.

En 1930, Breton, dans L'Immaculée Conception, écrit en collaboration avec Eluard, exprime son désir de recherche sur l'activité intérieure de l'esprit. 

 

un cadavre [web520] 


Pamphlet: Un Cadavre.
la surréalisme au service de la révolution [web520]
Le Surréalisme au service de la Révolution, n°1

 

Les ex-surréalistes, éliminés du groupe, répliquent par le pamphlet: Un Cadavre. René Char, Georges Hugnet et Luis Bunuel soutiennent Breton qui publie la revue Le Surréalisme au Service de la Révolution qui pa­raîtra jusqu'en 1935.

affiche-L-Age-d-or-1930-1


Affiche pour L'Age d'Or de Louis Bunuel sur un scénario de Salvador Dali.

En 1931, alors que Giacometti commence sa série d'objets, Dali crée sa "méthode paranoïa critique" et tourne L'Age d'Or avec Bunuel. Breton publie Vase Communicant et se brouille avec Freud qui l'avait énormé­ment influencé. Aragon qui, en 1930, participait au congrès de Karkhov, abandonne peu à peu le surréalisme et se tourne définitivement vers le communisme.  

breton les vases communicants


André Breton: Les Vases communicants.

En 1932, alors que Brauner arrive à Paris, une importante exposition de peinture surréaliste a lieu à New York.  

En 1933, Breton, Crevel et Eluard sont exclus du parti communiste. Le premier numéro de la revue Minotaure paraît et une importante exposi­tion à lieu Galerie Pierre Colle.  

breton position politique du surréalisme


André Breton: Position politique du Surréalisme.

Dès 1934, le mouvement prend une ampleur de plus en plus grande dans le monde et une Petite Anthologie de la Poésie Surréaliste est publiée. Dali remporte un énorme succès à New York, un groupe surréaliste se forme en Tchécoslovaquie et une exposition surréaliste à lieu à Bruxelles. André Breton, dans Position politique du surréalisme prend la défense de l'artiste dans la société et collabore à la revue Minotaure qui publie des textes automatiques et des reproductions de peintures de Dali, Ernst, Tanguy, Arp, Giacometti, Magritte, Man Ray et Miro. 

révolution surréaliste[web520]


La révolution surréaliste.

En 1935, de nombreux groupes se forment à l'étranger et organisent des expositions. J. Hérold, H. Bellmer, W. Paalen et O. Dominguez rejoignent le groupe. Le n°1 du Bulletin International du Surréalisme paraît à Prague et le n°2 à Bruxelles.  

En 1936, le mouvement prend encore plus d'importance. Des expositions internationales du surréalisme ont lieu à New York et à Londres. Breton fait de nombreuses conférences en Europe et aux Canaries. Tandis qu'à Lon­dres paraît le n°3 du Bulletin International du Surréalisme, à Tokyo, un nouveau groupe se forme rapidement.

 

breton l'amour fou


André Breton: L'Amour fou.

Les surréalistes prennent la direction de la revue Minotaure en 1937. Breton ouvre la Galerie Gradiva à Paris et publie L'Amour Fou.  

expositon 1938 surrealisme_surrealism006


Exposition internationale du surréalisme - Paris - 1934.

L'exposition internationale du surréalisme à Paris l'année suivante remporte un énorme succès. Eluard est exclu du groupe et Ernst, Man Ray et Tanguy se tiennent à distance. Breton qui s'est rendu au Mexique y rencon­tre Trotsky. Dali est exclu définitivement. 

En 1939, Dali, Tanguy et Matta se rendent au Etats-Unis tandis que Paalen s'installe au Mexique. Breton et Rivera publient le bulletin Clé de la fédération internationale des artistes indépendants.

03/10/2008

Surréalisme 1925-1930

En 1925, Aragon publie Une Vague de Rêve et une violente polémique éclate entre lui et la revue Clarté fondée par Pierre Naville qui vient de se séparer du groupe. Le N° 2 de La Révolution Surréaliste proclame: "Ouvrez les prisons, licenciez l'armée." 

louis aragon


Louis Aragon.

aragon une vague de reve [web520]


Louis Aragon: Une Vague de Rêve.

A partir du N°4, Breton, qui en devient le directeur commence à publier les articles sur Le Surréalisme et la Peinture. 

Le 12 juin, Miro expose à la Galerie Pierre (préface de Péret) et le 14 novembre, dans la même galerie, s'ouvre la première exposition collective La Peinture Surréaliste. 

En juillet éclate le scandale du banquet Saint-Pol-Roux.  

Les surréalistes qui admiraient beaucoup Saint-Pol-Roux, participent au banquet organisé en son honneur par Les Nouvelles Littéraires et Mercure de France. Mais Lugné-Poe se trouve à la table d'honneur, ce qui indigne les surréalistes. De plus, Rachilde commet l'erreur de proclamer "qu'une femme française ne peut épouser un allemand", ce qui suffit à révolter les surréalistes qui sont d'un avis contraire. Soupault, suspendu au lustre, renverse les plats; Leiris ouvre la fenêtre et s'écrie "A bas la France". La police intervient.  

Tanguy se joint au groupe et, en novembre, les surréalistes entrent en ac­cord avec la revue Clarté: "La révolution d'abord et toujours!" 

aragon le paysan de paris


Louis Aragon: Le Paysan de Paris.

En 1926, Louis Aragon publie Le Paysan de Paris et Eluard Capitale de la Douleur. Avec Breton, Péret et Unik, adhèrent tous deux au parti communiste. 

paul eluard


Paul Eluard
eluard capitale de la douleur
Paul Eluard: Capitale de la Douleur.

Le 10 mars s'ouvre l'exposition de Max Ernst à la Galerie Pierre (poèmes d'Eluard, Desnos et Péret) et le 26, la Galerie Surréaliste est fondée. On y présente successivement Pierre Roy (préface d'Ara­gon), Tanguy le 27 mai 1927 (préface de Breton), Ernst le 16 octobre (préface de Arp), Arp le 21 novembre 1927 (préface de Breton) et le 15 février 1928 Ci-gît Giorgio de Chirico avec une préface pamphlet, Le Feuilleton change d'Auteur de Louis Aragon. 

Le 1er décembre 1928 s'ouvre, Galerie Berhein, une troisième exposition des oeuvres de Ernst (préface de Crevel).  

breton nadja dessin et découpage original de nadja


André Breton: collage pour la couverture de Nadja

breton Nadja La_fleur_des_amants


André Breton: dessin pour Nadja - la Fleur des amants.

C'est toujours en 1928 que Breton publie Nadja et Le Surréalisme et la Peinture (chez Gallimard) et Aragon Traité du Style. Alors que paraît le dernier numéro de La Révolution Surréaliste, Artaud est exclu pour avoir voulu faire représenter devant l'Ambassade de Suède Le Songe de Strindberg.  

dali le chien andalou


Salvador Dali: Le Chien andalou.

En 1929, Salvador Dali se joint au groupe et réalise en collaboration avec Luis Bunuel le premier film surréaliste intitulé Le Chien Andalou. Breton, qui, peu à peu, se réconcilie avec son ancien ami Tristan Tzara, pu­blie le Second Manifeste du Surréalisme qui a pour but l'épuration et l' "occultation". Ainsi sont encore exclus Baron, Limbour, Masson, Prévert, Queneau, Vitrac, Soupault, devenu trop littéraire, et Desnos qui se désintéresse des problèmes concrets. Restent finalement avec Bretons Aragon, Eluard et Pierre Unik.

Quelques grandes expositions ont lieu la môme année: en mars 1929 Emile Savitry (préface d'Aragon), en avril Delbrauck et Defize (préface de Breton) et, le 20 novembre Salvador Dali (présenté, par Breton).

02/10/2008

Surréalisme 1920-1925

Breton, Soupault et Aragon fondent en janvier 1920 la revue Littérature qui, contrairement à ce que son nom pourrait faire croire, est anti-litté­raire au possible. Dans les premiers numéros, auxquels collaborent Gide, Valéry et Fargue, on publie une enquête "Pourquoi écrivez-vous?", puisque écrire est une concession, un acte intéressé. Cette première enquête est bientôt suivie par une seconde traitant du suicide. 

revue Littérature


Couverture de la revue "Littérature".

A cette époque, le même nihilisme intellectuel se retrouve chez les différents groupes dadaïstes. Picabia, après avoir rencontré Duchamp à New York, se rend à Zurich puis à Paris où il rallie à Dada Soupault, Reverdy, Cocteau et le groupe dirigeant Littérature 

Les dadaïstes 

insisteront sur tout ce qu'il y a de baroque, de déséqui­libré, d'imprévu afin de ne pas retomber dans les habitudes devenues natu­relles à la suite d'une longue tradition, afin de ne pas laisser le bien, le noble, le haut… reprendre du poil de la bête. 

Ribemont-Dessaignes 

Les dadaïstes veulent "réaliser" toujours très exactement tout ce qui passe par la tête afin de maintenir l'esprit dans le ballottage originel. Ils se 

dévouent à actualiser sans choix, sans destination et sans prédi­lection d'aucune sorte, toutes les portées de leur esprit. Ils délivrent cette omni équivalence qui est en puissance au fond de chacun de nous et qui pratiquement n'est vaincue que par la réflexion et la volonté.  

Jacques Rivière 

En 1920, Benjamin Péret et Jacques Rigaut rallient Dada qui, après une der­nière manifestation, se disloque rapidement.  

Ainsi, un mouvement négatif par excellence devient le préliminaire d'un mouvement positif tel que le surréalisme. Dada avait détruit les notions traditionnelles de l'homme classique; le surréalisme va en créer de nouvelles.  

Autour de Breton se regroupent Louis Aragon, Paul Eluard et Philippe Soupault qui forment ainsi le groupe qu'Apollinaire appellera "surréaliste", c'est à dire "au-delà de la réalité". 

Jacques Baron, Robert Desnos, Max Ernst, Pierre de Massot, Max Morise, Pierre Unik et Roger Vitrac rallient les chefs de file du mouvement. Le surréalisme entreprend alors la recherche méthodique du surréel et l'exploration de l'inconscient. Ils héritent des dadaïstes de l'esprit de révolte contre l'ordre social et moral, mais veulent en tirer des conclusions positives et refaire cet ordre moral et social, ce qui ne manquera pas de les rapprocher de la tendance communiste. De plus, leur culte du rêve, de l'instinct, du dépaysement systématique, ainsi que les antécédents qu'ils se cherchent chez les maîtres les plus fantastiques du passé, montrent en eux une dernière floraison du romantisme. 


champs magnétiquesEn 1921, Breton et Soupault publient en commun les Champs Magnéti­ques, première oeuvre véritablement surréaliste (quoique publiée à l'épo­que dadaïste) écrite sur le principe de l'écriture automatique. 
 

De 1922 à 1924, les surréalistes expriment leurs recherches dans la revue Littérature et rallient successivement Maxime Alexandre, Antonin Artaud, Joseph Delteil, Francis Gérard, André Masson, Pierre Naville et Max Noll. 

Le groupe étant fondé, reste à trouver des lieux de réunion où les es­prits pourront se stimuler les uns les autres, car, comme l'affirmait Max Ernst: 

l'art n'est pas le produit d'un seul artiste, mais de plusieurs. C'est à un haut degré le produit de l'échange de leurs idées. 

Dans les années Dada, les réunions ont lieu au café Certa, passage de l'Opéra, puis au Dôme de Montmartre, au 54 de la rue du Château, dans la maison louée par Tanguy ainsi qu'à l'atelier d'André Breton, rue Fontaine et dans les cafés de la place Vendôme. Après la guerre, c'est à Saint-Ger­main-des-Prés que les surréalistes se réuniront. 

Ces différents lieux de réunions furent probablement l'une des causes de l'éclosion de groupes parallèles tels que le groupe de la rue Blomet dirigé par Masson, le groupe Documents de Bataille et  Le Grand Jeu de R.Gilbert-Lecomte, Maurice Henry, Vailland et Sima. Tanguy et Prévert, quant à eux, formèrent le sous-groupe de la rue du Château. 

La seconde guerre mondiale provoqua aussi des cassures qui donnèrent naissance à La Main à Plume à Paris et aux groupes View et VVV à New York.


andré breton par man ray 1929


André Breton par Man Ray - 1929

Mais André Breton, qui, par sa présence animatrice et judicative, se vit surnommer "le pape du surréalisme", se sépare rapidement de ceux qui se sont laissés tenter par la gloire littéraire ou politique. Selon ses propres termes, il élimine "ceux qui, à quelque égard plus ou moins mani­feste, ont démérité de la liberté".

Max Ernst, qui s'est toujours plus ou moins tenu à distance du groupe, nous apporte son témoignage à ce sujet: 

Question: Seriez-vous disposé à révéler comment vous, qui refusez toute discipline imposée par une autorité quelconque, vous avez pu vous maintenir assez longtemps à l'intérieur d'un groupe qui se laissait guider et terroriser par un chef de file qui ne tolérait aucune dissidence et qui, dans l'exercice de son pouvoir, n'hésitait pas à appliquer des punitions allant de la simple remontrance à l'exclusion? 

Réponse: Les rigueurs sacrées et la parfaite technique de domination dont disposait le chef de file, comme vous l'appelez, n'avaient de l'effet que sur ceux qui, par goût, crainte, fanatisme, ambition et autres vertus, cherchaient à être des martyrs.  

Indispensables au bon fonctionnement du groupe, ils étaient assez nombreux et faciles à remplacer en cas d'exclusion. Rares étaient ceux qui, indispensables au rayonnement du groupe, pouvaient se permettre d'opposer aux méthodes de domination du chef leur volonté de non subordination en cas d'erreurs ou d'injustices. Cela impliquait des techniques spéciales, difficiles, subtiles, compliquées, que cer­tains surréalistes de la première vague ont élaborées et perfectionnées pendant les quelques années de relations plus ou moins amicales avec Breton. Eluard était maître dans ce jeu féroce. 

Amusant au début, un tel jeu devenait ennuyait, pénible, atroce, insupportable dans la mesure où les situations s'envenimaient, les désaccords s'ac­centuaient, les injustices et les injures se multipliaient. J'ai donc pris la décision de me séparer du groupe. L'occasion me fui offerte par la candeur de Benjamin Péret qui, en sa qualité d'émissaire du chef, se présenta à mon domicile illégal, rue Jacob, un jour de décembre 1938, avec la mission de m'informer que, pour des raisons politiques, chaque membre du groupe surréaliste devait s'engager à saboter la poésie de Paul Eluard par tous les moyens qu'il avait à sa disposition. Ordre du chef. Tout re­fus entraînerait l'exclusion. 

Cet acte, me parut être le premier à mériter d'être inscrit dans l'histoire de l'Infamie. 

Eluard avait déjà pris congé; Man Ray, Tanguy, amis de Paul, ne s'étaient pas pliés à la monstrueuse exigence. C'est de la même façon que furent exclus Cocteau, Jean Paulhan, Raymond Radiguet, Jules Romains, André Salmon et Paul Valéry, à cause du gros tirage de leur oeuvre, Chirico et Dali en 1934, pour s'être convertis au fascisme et Joseph Delteil pour sa conversion au catholicisme. De même Masson en 1945 et Matta en 1950 qui fut exclu sur des racontars, ce qui provoqua l'écoeurement et le départ de Brauner et Jouffroy. Quant à Aragon, Eluard et Hugnet, ils furent exclus pour s'être tournés vers le communisme. Mais tous ces départs sont principalement dus à la réussite des artistes qui, pour "arriver", n'avaient plus besoin de l'appui du groupe.  

manifeste du surréalisme


Manifeste du Surréalisme.

En I924, année où paraît le dernier numéro de Littérature, André Breton publie le Premier Manifeste du Surréalisme et nous donne, dans ce livre, une définition précise du surréalisme: 

automatisme psychique par lequel on se propose d'exprimer, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. 

26883a-le_manuscrit_du_manifeste_du_surrealisme_en_vente_aux_encheres_a_paris

manifeste du surréalisme manuscrit autographe 1924


Manuscrit autographe du Manifeste du Surréalisme.

Cette même année, on fonde un bureau de recherche surréaliste, la Centrale Surréaliste, 15, rue de Grenelle. Breton publie Les Pas Perdus, Artaud L'Ombilic des Limbes, Michel Leiris et André Masson Simulacre. 

antonin artaud autoportrait


Autoportrait d'Antonin Artaud.
artaud ombilic des limbes
Antonin Artaud: L'Ombilic des LImbes.

Le 1er décembre paraît le premier numéro de la revue La Révolution Surréaliste dirigée par Pierre Naville et Péret. Publiée jusqu'en 1929, cette revue d'allure expérimentale et de tendance révolutionnaire propose aux lecteurs des récits de rêves, des textes automatiques, des réponses à des enquêtes sur le suicide et sur l'amour, ainsi que des attaques violentes contre Paul Claudel et Anatole France. A l'occasion des obsèques nationales de ce dernier, Breton proclame: 

Pour y enfermer son cadavre, qu'on vide, si l'on veut, une boîte des quais de ses vieux livres qu'il aimait tant et qu'on jette le tout à la Seine. 

revolution surrealiste couv-20


Le n°1 de La Révolution surréaliste - 1924.

Au cours de la guerre du Maroc, les surréalistes prennent parti pour les communistes. Breton s'enthousiasme pour Trotsky, mais son adhérence ne sera jamais totale car il est persuadé que l'artiste doit garder son indépen­dance.

01/10/2008

Les débuts du surréalisme

Le surréalisme, l'un des derniers mouvements révolutionnaire du XXe siècle, s'intéresse autant à la philosophie, à la politique, à la poésie qu'aux arts plastiques, mais réserve à ceux-ci une place importante. Si le surréalisme est né des résidus de dada, il a aussi subi l'influence considérable du romantisme.  

Alfred de Vigny voulait déjà donner à son oeuvre un sens philosophique. Victor Hugo suggérait "le mystère de la vie" selon l'expression de Baudelaire qui, lui, recherchait l'ivresse dans ses "paradis artificiels". Rimbaud, qui "n'a fait qu'exprimer, avec une vigueur surprenante, un trouble que sans doute des milliers de générations n'avaient pas évité" (Breton) refuse de s'accommoder des hypocrisies sociales et montre à l'homme les laideurs de la vie quotidienne. La révolte de Lautréamont nous fait découvrir un monde de terreur et de violence dans ses Chants de Maldoror où éclate une fantaisie démoniaque.  

Tout ce renouvellement des conceptions qui mettent en échec le rationa­lisme fut donc des plus profitable à l'élaboration des théories surréalistes.  

Bien avant Freud, dont les théories influencèrent beaucoup les sur­réalistes, le philosophe Bergson attira déjà l'attention sur le rêve, les phénomènes de télépathie et les diverses autres manifestations rationnelles du psychisme. Vers la même époque, de nombreux ouvrages spécialisés traitaient aussi des maladies mentales et de leur influence sur le ca­ractère de l'homme et sur sa destinée.  

En peinture, bien avant l'éclosion du surréalisme, de nombreux artistes ressentirent ce même besoin de merveilleux et de fantastique: tels sont Breughel, Bosch, Archimboldo, Goya et, plus près de nous, Victor Hugo dans la plupart de tous ses dessins. Les peintres naïfs, tels que Henri Rousseau, et les artistes du groupe d'Art Brut ressentirent eux aussi le même besoin. Quant à Giorgio de Chirico, l'un des premiers surréalistes, il eut lui aussi une influence sur de nombreux peintres surréalistes.  

Le même phénomène se manifesta en littérature où de nombreux écri­vains annonçaient déjà, par leur style, ce grand mouvement qui allait bouleverser l'art du XXe siècle. Apollinaire, surtout dans Zone, recherchait l'imprévu et mêlait les images disparates. Alfred Jarry, le "père" d'Ubu, s'attaquait constamment à toutes les conventions bourgeoises. 

vaché lettres de guerre


Jacques Vaché: Lettres de Guerre - 1919.
Jacques Vaché, qui, en 1919, publiait Lettres de Guerre était persuadé de "l'inutilité théâtrale (et sans joie) de tout" et traduisait son ennui en agressivité contre les "pohètes".
 

Maître dans l'art d'attacher très peu d'importance à toutes choses, il repousse du pied l'oeuvre d'art, ce boulet qui retient l'âme après la mort. 

André Breton. 

Son style était di­rectement imité de Rimbaud qu'il n'aimait d'ailleurs pas. Vaché eut une influence considérable sur André Breton qui affirme: 

Sans lui j'aurai peut-être été poète; il a déjoué en moi ce complot des forces obscures qui mène à croire quelque chose d'aussi absurde qu'une vocation. 

Arthur Cravan, boxeur professionnel dont l'humour audacieux ne cessa de se manifester, fit paraître de 1912 à 1915 la revue Maintenant. Pour tour­ner en dérision les librairies traditionnelles, il vendait lui-même les exemplaires de sa revue dans une charrette des quatre saisons.  

albert-birot_autoportrait


Pierre-Albert Birot: Autoportrait.


birot sic 


La revue Sic de Pierre-Albert Birot.

En 1916, la revue Sic, dirigée par Pierre-Albert Birot, manifeste des tendances futuristes en chantant le rythme trépidant des villes.

Pierre Reverdy fonde en 1917 la revue Nord-Sud à laquelle collaborent Apollinaire, Max Jacob et Louis Aragon.

nord sud 1er numero 1917 dedié à Maurice saillet


Premier numéro de la revue Nord-Sud dédié à Maurice Saillet - 1917.