25/10/2008

Hans Arp

Hans (ou Jean) Arp est né à Strasbourg en 1887 et, dès 1904, publie ses premiers poèmes. En 1906, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Weimar qu'il fréquente jusqu'en 1907. Frappé par une exposition de Maillol, il décide de venir à Paris en 1908 où il travaille à l'Académie Julian. En 1909, il fait ses premières recherches de peinture abstraite et aborde la sculpture.

 jean arp [web520]


Hans Arp.

En 1911, il participe à la première exposition du Modem Bund à Lucerne. L'année suivante, il rencontre à Munich Kandinsky et les peintres du Blaue Reiter et expose avec eux. Arp fait également la connaissance de Robert Delaunay. En 1913, il collabore à la revue Der Sturm (revue berlinoise de tendances cubistes) et rencontre Ernst à Cologne. Au début de la guerre, Hans Arp vient à Paris et y rencontre Max Jacob, Picasso, Modigliani, Robert et Sonia Delau­nay ainsi qu'Apollinaire. Réfugié à Zurich, il y rencontre Marcel Janco, Hugo Ball, Huelsenbeck et Tristan Tzara avec qui il fonde le mouvement Dada de Zurich. Il fait la connaissance de Sophie Taueber qu'il épousera en 1922. A cette époque, il construit des reliefs en bois polychrome et exécute de nombreux collages. En 1919, il participe avec Ernst et Baargeld au mouvement Dada de Cologne.

 202-297-m [web520]


Hans Arp - Plastron et fourchette - 1922.

En 1920, il arrive à Paris et ne tarde pas à se lier d'amitié avec André Breton. Il participe au mouvement surréaliste en collaborant à la plupart des expositions, des manifestations et des publications surré­alistes. De 1925 à 1950, il exécute de nombreux reliefs. En 1926, il collabore à la revue hollandaise De Stijl et se fixe à Meudon. 

A partir de 1930, son style évolue vers la ronde-bosse. Après quelques oeuvres où domine l'élément fantastique, les formes de sa sculpture se simplifient et s'équilibrent. L'ondulation devient élémentaire; un équilibre de vides et de pleins s'éta­blit dans les formes mêmes les plus simples qui créent une expression d'étrange harmonie. Son oeuvre poétique où l'humour règne en maître, ne le cède pas, en importance et en signification, à son oeuvre picturale et sculpturale. Arp est bilingue et a publié de nombreux recueils en français et en allemand.

 configuration 1951 [web520]


Hans Arp - Configuration - 1951.

En 1943, Sophie Taueber-Arp meurt accidentellement. Pendant la guerre, Hans Arp se réfugie dans le Midi de la France puis en Suisse. 

En 1954, il obtient le prix de la sculpture à la Biennale de Venise et en 1957, il est chargé d'une décoration pour l'UNESCO à Paris. Il exécute également des reliefs métalliques pour l'université de Caracas. 

Hans Arp meurt à Paris en 1966, nous laissant une oeuvre sculpturale, picturale et poétique très importante.

jean_hans_arp_demeter [web520]


Hans Arp - Sculpture.

19:00 Écrit par Lucky dans 12 Peintres A-E | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans arp |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.