18/11/2008

Georges Grosz

grosz_sm_pg222Georges Grosz, peintre américain d'origine allemande, est né à Berlin en 1893 et y mourut en 1959. Elève des écoles de Dresde puis de Berlin, il exécute des dessins humoristiques pour les journaux. 

Après un séjour à Paris, il se rap­proche des mouvements dadaïste et futuriste (Hommage à Oscar Fanizza - 1917-1918) II revient en Allemagne et fonde la revue Pfeife. Il se lie alors au mouvement de la Neue Sachlichkeit. 

Parfait observateur de la vie quotidienne, Georges Grosz s'acharne à dépeindre, dans un graphisme expressionniste, les vices de la socié­té. Il publie plusieurs ouvrages d'un esprit caricatural où il déforme cruelle­ment la réalité. La Vie d'un Socialiste (1920), Ecce Homo (1923) et Miroir du Bourgeois (1925) qui lui voudra une poursuite en justice. Il se réfugie alors en Provence puis en Amérique où il se fixe en 1933 et se fait naturaliser en 1938.

Dans la dernière partie de sa vie, il renie l'art moderne et préconise un retour au réalisme rigoureux. Le Musée National d'Art Moderne possède son Etala­ge de Boucherie de 1931. 

Si, dans le cadre de cette étude, nous retenons le nom de Georges Grosz, c'est parce que, tout comme le mouvement dada dont il fit partie, cet artiste a laissé une image cruelle et même féroce du trouble moral de son temps.

eclipse du soleil [web520]


Georges Grosz - Eclipse.
les automates républicains 1920 [web520]
Georges Grosz - Les automates républicains - 1909
les piliers de la société [web520]
Georges Grosz - Les piliers de la société

suicide [web520]


Georges Grosz - Suicide
the_agitator_sm [web520]
Georges Grosz - L'Agitateur

19:00 Écrit par Lucky dans 13 Peintres F-M | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : georges grosz |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.