20/11/2008

Wilfredo Lam

wilfredo lamFils d'un commerçant chinois de Canton, fixé à Cuba et d'une mère métisse à la fois africaine, indienne et européenne, Wilfredo Lam est né à Sagna la Grande (Cuba) en 1902. Après des études à l'école des Beaux-Arts de La Havanne, il part pour l'Espagne. 

En 1931, il perd sa femme et sa fille et, chassé par l'effondrement de la République espagnole, il se réfugie à Paris où il rencon­tre Picasso qui l'encourage et l'aide. En 1938, il expose pour la première fois à Paris, galerie Pierre. 

En 1940, il rencontre les surréalistes à Marseille et, pendant la guerre, rejoint son pays natal où son oeuvre se développe considéra­blement. Il peint successivement L'Âme extérieure, La Chanteuse de Poisson, Malembo (1942), La Jungle (1943) et Chant des Osmoses (1944), peintures où la végéta­tion est le thème principal. 

 carolyn [web520]


Wilfredo Lam - Carolyn
eloge rupestre de Miro [web520]
Wilfredo Lam - Eloge rupestre de Miro.
Après la guerre, il revient à Paris et les aplats souvent sombres font apparition dans des toiles comme Non Combustibles (1949), Umbral (195O) et Trenza de aqua (1950). La simplification des figures se poursuit: on reconnaît là l'influence de Picasso: Mujer sentada (1954). Wilfredo Lam réalise également des dessins (Deux Personnages - 1957) et des pastels (La Fuite - 1957).

Grand voyageur, Wilfredo Lam participa à presque toutes les expositions surréalistes à Paris, Prague, Milan et New York. Il organisa également des ex­positions personnelles à Paris, Leon (Espagne) et surtout à New York.

ibaye [web520]


Wilfredo Lam - Ibaye
l esprit aveugle 1948 [web520]
Wilfredo Lam - L'esprit aveugle - 1948
la jungle [web520]
Wilfredo Lam - La jungle
LeGuerrier [web520]
Wilfredo Lam - Le guerrier
les_bras_sur_la_tete_wilfredo_lam 1977 [web520]
Wilfredo Lam - Les bras sur la tête - 1977
tercer mundo [web520]
Wilfredo Lam - Tercer Mundo

19:00 Écrit par Lucky dans 13 Peintres F-M | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wilfredo lam |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.