08/12/2008

Kurt Schwitters - Jeux de chagrin

JEUX DE CHAGRIN
UNE EBAUCHE DRAMATIQUE

a. Monsieur
b. Je vous en prie.
a. Vous êtes sous mandat d'arrêt.
b. Non.
a. Monsieur, vous êtes sous mandat d'arrêt.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Je vous hais.
b. Non,
a. Je vais vous crucifier.
b. Non pas.
a. Je vais vous empoisonner.
b. Non pas.
a. Je vais vous assassiner sadiquement.
b. Non pas.
a. Pensez à l'hiver.
b. Jamais.
a. Je vous tue.
b. Je le répète, jamais de la vie.
a. Je vais tirer.
b. Vous l'avez déjà dit une fois.
a. Alors venez je vous prie.
b. Vous ne pouvez pas m'arrêter.
a. Pourquoi pas?
b. Vous pouvez tout au plus m'appréhender.
a. Alors je vais vous appréhender.
b. Alors je vous en prie.
b. se laisse appréhender par a et emmener. La scène s'obscurcit. Le public qui
ense, à tort, qu'on se moque de lui, crie à tue-tête et siffle.
Le choeur hurle:
Idiot... le poète à la porte... quelle imbécillité!

229 [web520]


Kurt Schwitters

19:00 Écrit par Lucky dans 16 Textes et poésies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurt schwitters |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.