17/01/2009

Blaise Cendrars

Cendrars BlaiseSuisse de naissance, Biaise Cendrars n'a pas participé activement au mouvement surréaliste, mais, par sa manière de voir les choses, de les présen­ter avec humour, il peut faire figure de précurseur. De plus, durant toutes sa vie, Cendrars est resté en contact avec les surréalistes dont beaucoup fai­saient partie de son entourage et de celui d'Apollinaire. 

Blaise Cendrars est certainement le poète du XXe siècle dont la vie fut la plus aventureuse. A dix-sept ans (en 1905), il s'évade de sa pension et aboutit en Mandchourie pendant la guerre russo-japonaise. Jusqu'en 1912, il fait de nombreux séjours en Amériques et, après la guerre, publie Prose du Transsibé­rien, dont l'édition originale (un dépliant de deux mètres de long) est accompa­gnée d'une bande de "couleurs simultanées" de Sonia Delaunay. 

Ses principales oeuvres aux titres évocateurs sont presque toutes inspirées par ses voyages et ses aventures: Du Monde entier (1919), Dix-Neuf Poèmes Blastiques (1919), Feuilles de route (1924), Au Coeur du Monde (1944), Lotissement du ciel (1948). Blaise Cendrars écrivit également des autobiographies (L'Homme Foudroyé, Bour­linguer) et des romans (L'Or, Moravagine, Dan Yack).

Cendrars par Matisse


Modigliani - Portrait de Blaise Cendrars
 

19:00 Écrit par Lucky dans 15 Poètes A-Z | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blaise cendrars |  Facebook |

Commentaires

c nul

Écrit par : hjfuds | 28/09/2011

Son œuvre est immense est magnifique, lit Iles, c'est un poème génial!!!

Écrit par : NAN | 24/04/2013

Les commentaires sont fermés.