01/02/2009

Robert Desnos

Desnos RobertNé à Paris en 1900, Desnos participe au mouvement dada et au groupe Aventure

En 1922, après avoir fait la connaissance de Benjamin Péret, il passe au mouvement surréaliste et se distingue d'amblée par les dons remarquables dont il fait preuve au cours des expériences sur le sommeil hypnotique: endormi, Robert Desnos parle, dessine et écrit avec une prodigieuse aisance. Il assure même pouvoir entrer en relation télépathique avec Marcel Duchamp qui se trouve à New York et réalise à cette époque des jeux de mots étrangement similaires à ceux de l'inventeur des ready-made. 

Il participe aux revues Littérature et La Révolution Surréaliste dans lesquelles il publie des récits de rêves. Exclu du groupe surréaliste après la publication du Second Manifeste, il se consacre, dès 1929, au journalisme. Au point de vue poétique, il revient peu à peu à une forme classique rejetée par les surréalistes et emploie à nouveau la rime. 

Arrêté par les Nazis à son domicile parisien, Desnos est déporté à Buchenwald, vers la fin de l'occupation. Transféré à Ténézine (Tchécoslovaquie), il meurt du typhus le 8 juin 1945.

19:00 Écrit par Lucky dans 15 Poètes A-Z | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robert desnos |  Facebook |

Commentaires

un exceptionnel poète, qui très tôt, m'as ouvert les yeux sur le surréalisme, une très grande originalité dans sa vision, du merveilleux, du rêve, du bonheur. Le poète a toujours raison....

Écrit par : riera jc | 15/12/2010

Les commentaires sont fermés.