20/02/2009

Max Jacob - Péché, 2 heures 35

Qui pense ici au péché? un homme abruti justement par le péché, débordant de péché et débordé par lui... Quoi? alors que j'aurai l'audace de m'approcher demain des plus saintes espèces - 0 Dieu dont la main passe sur les cimes des bois, sur l'océan - Je suis le nid même du mal et du péché, sans pouvoir jamais m'en dépêtrer. Sans essayer même de sortir de ce filet infernal, de cette empois  sonnante glu. O péché, que tu pèses lourdement sur l'arc de mes épaules velues. 0 péché, que tu courbes violemment jusqu'à le déformer l'arc bientôt brisé de mes épaules fragiles. Sur cet arc où jadis passait la main de Dieu, le poids, le poids tranchant du péché - le péché! - fait d'abord jaillir du sang noir. Prêtre, tu pardonnes trop vite! Tu émousses trop tôt la blessure sanglante du pé­ché - o Dieu, dont la main passe sur la cime des bois, sur l'océan, il pardonne trop vite! il émousse trop tôt la blessure sanglante du péché! Celui qui pense ici au péché est un homme abruti par le péché, débordé par lui.

Méditiations.

2084659398_574127fa1a_o [web520]


Hans Bellmer

Les commentaires sont fermés.