10/03/2009

Philippe Soupault - Route

J'aperçus le souvenir de sa voix se percher
Mon corps berçait mes pensées
les fils télégraphiques s'enfuyaient

Le heurt d'un caillou sonna midi

Rose des Vents - 1920

rosa7-20-14 [web520]


Paul Delvaux


 

09/03/2009

Philippe Soupault - Dimanche

L'avion tisse les fils télégraphiques
et la source chante la même chanson
Au rendez-vous des cochers l'apéritif est orangé
Mais les mécaniciens des locomotives ont les yeux blancs
la dame a perdu son sourire dans les bois. 

Paul%20Delvaux%201976_robe_de_mariee [web520]


Paul Delvaux


 

 

07/03/2009

Pierre Reverdy - Sur la pointe des pieds

Il n'y a plus rien qui reste
entre mes dix doigts
Une ombre qui s'efface
Au centre
un bruit de pas
Il faut étouffer la voix qui monte trop
Celle qui gémissait et qui ne mourait pas
Celle qui allait plus vite
C'est vous qui arrêtiez ce magnifique élan
L'espoir est votre orgueil
qui passaient dans le vent
Les feuilles sont tombées
pendant que les oiseaux comptaient
les gouttes d'eau
Les lampes s'éteignaient derrière les rideaux
Il ne faut pas aller trop vite
Crainte de tout casser en faisant trop de bruit

Sources du vent - 1947.

delvaux [web520]


Paul Delvaux


 

05/03/2009

Jacques Prévert - Pour faire le portrait d'un oiseau

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans un forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec la pinceau
puis                                                                ,
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la fraîcheur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

delvaux1 [web520]


Paul Delvaux


04/03/2009

Jacques Prévert - Trois petits poèmes

LE GRAND HOMME. 

Chez un tailleur de pierre où je l'ai rencontré
il faisait prendre ses mesures pour la postérité.

 

LA BROUETTE ou LES GRANDES INVENTIONS. 

Le paon fait la roue
Le hasard fait le reste
Dieu s'assoit dedans et l'homme le pousse. 

 

VOUS ALLEZ VOIR CE QUE VOUS ALLEZ VOIR. 

Une fille nue nage dans la mer
Un homme barbu marche sur l'eau
Où est la merveille, des merveilles
Le miracle annoncé plus haut?

museos02 [web520]


Oscar Dominguez


 

03/03/2009

Jacques Prévert - La belle saison

A jeun perdue glacée
Toute seule sans un sou
Une fille de seize ans
Immobile debout
Place de la Concorde
A midi le Quinze Août. 

le rendez vous des amis [web520]


Max Ernst - Le rendez-vous des amis


02/03/2009

Jacques Prévert - Le dernier carré

Un alcoolonel d'infanterie tropicale
frappé d'hémiplégie anale
s'écroule dans le tourniquet aux tickets
bloquant à lui seul
l'entrée d'une exposition coloniale
Ses dernières paroles: Ils ne passeront pas.

silence [web520]


Max Ernst