21/02/2009

Max Jacob - Passé et présent

Poète et ténor
L'oriflamme au nord
Je chante la mort.

Poète et tambour
Natif de Calliour
Je chante l'amour. 

Poète et marin
Versez-moi du vin
Versez! Versez! Je divulgue
Le secret des algues. 

Poète et chrétien
Le Christ est mon bien
Je ne dis plus rien.

Le Laboratoire central - 1921.

bellmer_300 [web520]


Hans Bellmer

20/02/2009

Max Jacob - Péché, 2 heures 35

Qui pense ici au péché? un homme abruti justement par le péché, débordant de péché et débordé par lui... Quoi? alors que j'aurai l'audace de m'approcher demain des plus saintes espèces - 0 Dieu dont la main passe sur les cimes des bois, sur l'océan - Je suis le nid même du mal et du péché, sans pouvoir jamais m'en dépêtrer. Sans essayer même de sortir de ce filet infernal, de cette empois  sonnante glu. O péché, que tu pèses lourdement sur l'arc de mes épaules velues. 0 péché, que tu courbes violemment jusqu'à le déformer l'arc bientôt brisé de mes épaules fragiles. Sur cet arc où jadis passait la main de Dieu, le poids, le poids tranchant du péché - le péché! - fait d'abord jaillir du sang noir. Prêtre, tu pardonnes trop vite! Tu émousses trop tôt la blessure sanglante du pé­ché - o Dieu, dont la main passe sur la cime des bois, sur l'océan, il pardonne trop vite! il émousse trop tôt la blessure sanglante du péché! Celui qui pense ici au péché est un homme abruti par le péché, débordé par lui.

Méditiations.

2084659398_574127fa1a_o [web520]


Hans Bellmer

19/02/2009

Max Jacob - Poème

Quand le bateau fut arrivé aux îles de l'Océan Indien, on s'aperçut qu'on n'avait pas de cartes. Il fallut descendre. Ce fut alors qu'on connut qui était à bord: il y avait cet homme sanguinaire qui donne du tabac à sa femme et le lui reprend. Les îles étaient semées partout. En haut de la falaise, on aperçut à de petits nègres avec des chapeaux melon: "Ils auront peut-être des cartes." Nous prîmes le chemin de la falaise: c'était une échelle de corde; le long de l'échelle, il y avait peut-être des cartes! des cartes même japonaises! Nous montions toujours. Enfin, quand il n'y eut plus d'échelons (des cancres en ivoire quelque part), il fallut monter avec les poignets. Mon frère l'Africain s'en acquitta très bien, quant à moi, je découvris des échelons où il n'y en avait pas. Arrivés en haut, nous sommes sur un mur; mon frère saute. Moi, je suis à la fenêtre! Jamais je ne pourrai me décider à sauter: c'est un mur de planches rouges. "Fais le tour", me crie mon frère l'Africain. Il n'y a plus ni étages, ni passagers, ni bateau, ni petit nègre: il y a le tour qu'il faut faire. Quel tour! c'est décourageant. 

Le Cornet à dés - 1917.

2084659384_2293e783cf_o [web520]


Hans Bellmer

17/02/2009

Paul Eluard - Sonnant les cloches du hasard

Sonnant les cloches du hasard à toute volée
Ils jouèrent à jeter les cartes par la fenêtre
Les désirs du gagnant prirent corps d'horizon
Dans le sillage des délivrances. 

Il brûla les racines les sommets disparurent
Il brisa les barrières du soleil des étangs
Dans les plaines nocturnes le feu chercha l'aurore
Il commença tous les voyages par la fin

Et sur toutes les routes
Et la terre devint a se perdre nouvelles
 

L'Amour la Poésie - 1929.

2084659382_e678e7f68f_o [web520]


Hans Bellmer

16/02/2009

Paul Eluard - Je te l'ai dit pour les nuages

Je te l'ai dit pour les nuages
Je te l'ai dit pour l'arbre de la mer
Pour chaque vague pour les oiseaux dans les feuilles
Pour les cailloux du bruit
Pour les mains familières
Pour l'oeil qui devient visage ou paysage
Et le sommeil lui rend le ciel de sa couleur
Pour toute la nuit bue
Pour la grille des routes
Pour la fenêtre ouverte pour un front découvert
Je te l'ai dit pour tes pensées pour tes paroles
Toute caresse toute confiance se survivent. 

L'Amour la Poésie - 1929

2084659378_a433861642_o [web520]


Hans Bellmer

31/10/2008

Hans Bellmer

Hans Bellmer est né en 1902 à Katowice (Pologne) et vécu d'abord à Berlin.

En 1938, après la mort de sa femme Margarete, il se réfugie à Paris où les sur­réalistes l'accueillent. 

Pendant la guerre, il se réfugie dans le Midi de la France. En 1947, il publie Anatomie de l'image. Ses dessins Mille Filles (1939-1941), Quatre personnes (1942), Chapeau-main (1946), La Dame réversible et La Danseuse (1930) sont des "anagrammes du corps" où des images se superposent par transparence. 

Ce sont surtout ses Poupées qui l'ont rendu célèbre. D'un trait souple, Bellmer enlace des corps nus, comme torturés par le plaisir. D'après Jouffroy, Bellmer pénètre dans "le domaine prétendu infranchissable des sensations internes et des images mentales qui font naître les rapports sexuels".

autoportrait [web520]


Hans Bellmer - Autoportrait.

dame aux bras articulés 1965 [web520]


Hans Bellmer - Dame aux bras articulés - 1965

paysage surréaliste avec femmes et fleurs [web520]


Hans Bellmer - Paysage surréaliste avec femme et fleur.

bellmer_300 [web520]


Hans Bellmer - Dessin

2084659382_e678e7f68f_o [web520]


Hans Bellmer - Dessin

2084659378_a433861642_o [web520]


Hans Bellmer - Dessin

bellmer1poup [web520]


Hans Bellmer - Poupée

SurrealismBellmer2 [web520]


Hans Bellmer - Poupée

19:00 Écrit par Lucky dans 12 Peintres A-E | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans bellmer |  Facebook |

21/10/2008

Sculptures-objets

On ne peut pas dire qu'il existe à proprement parler une sculpture surréaliste, les "sculptures" purement surréalistes étant beaucoup plus voisines de l'objet. De plus, les sculpteurs ayant été plus ou moins liés aux surréalismes sont plutôt considérés comme des sculpteurs abstraits. Parmi eux, citons cependant Adams, Brancusi, Zadkine, Moore, David Hare, Maria Martins, Jacobsen, Karl Hartung, Stahly, Ubac et Calder. Arp et Picasso sont restés les maîtres de cette sculpture surréaliste.

 picaso tête de taureau [web520]


Pablo Picasso: Tête de taureau

Parmi les artistes ayant exécuté des sculptures-objets, citons notamment Salvador Dali (Nu féminin hystérique et aérodynamique, 1934), Dominguez (Arrivée de la Belle Epoque), Giacometti, Miro et surtout Max Ernst (Oedipe, Cadran lunaire, Mood Mad, Le Roi jouant avec la Reine, Reine Blanche, Un ami anxieux…)

 david hare magician s game 1944 [web520]


David Hare: Magician's game - 1944

Mais les images fantastiques proposées par les peintures surréalistes ne pouvaient satisfaire les désirs et le principe de vérification. Aussi, les surréalistes entreprirent-ils de créer des objets purement surréalistes. Man Ray, en assemblant des éléments imprévus crée des ensembles entièrement nouveau tels que Inquiétude (1920), mécanisme d'un réveil matin enfermé dans une boîte pleine de fumée, Export-Commodity (1920), bocal d'olives rem­pli de billes d'acier, et Cadeau (1921), fer à repasser dont la plaque est hérissée de pointes.

 alberto giacometti objet désagréable à jeter 1931 bronze [web520]


Alberto Giacometti: Objet désagréable à jeter - 1931 (Bronze)

Alberto Giacometti, sculpteur plein de talent, a consa­cré quelques années de sa vie à composer des "objets mobiles et muets" et en particulier L'Heure des Traces (1950), une boule suspendue oscillant en frôlant l'arête d'un croissant, Le Palais à quatre heures du matin (1932), Objet désagréable (1931) et Objet invisible (1954).

 Meret Oppenheim couvert en fourrure


Meret Oppenheim: Couvert en fourrure.

Citons encore le célèbre Cou­vert en Fourrure de Meret Oppenheim, les sculptures-objets de Picasso, et la Poupée de Bellmer, "variations sur le montage d'une mineure articulée".

poupee_hans_bellmer [web520]


Hans Bellmer: Poupée