08/12/2008

Kurt Schwitters - Jeux de chagrin

JEUX DE CHAGRIN
UNE EBAUCHE DRAMATIQUE

a. Monsieur
b. Je vous en prie.
a. Vous êtes sous mandat d'arrêt.
b. Non.
a. Monsieur, vous êtes sous mandat d'arrêt.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Monsieur, je vais tirer.
b. Non.
a. Je vous hais.
b. Non,
a. Je vais vous crucifier.
b. Non pas.
a. Je vais vous empoisonner.
b. Non pas.
a. Je vais vous assassiner sadiquement.
b. Non pas.
a. Pensez à l'hiver.
b. Jamais.
a. Je vous tue.
b. Je le répète, jamais de la vie.
a. Je vais tirer.
b. Vous l'avez déjà dit une fois.
a. Alors venez je vous prie.
b. Vous ne pouvez pas m'arrêter.
a. Pourquoi pas?
b. Vous pouvez tout au plus m'appréhender.
a. Alors je vais vous appréhender.
b. Alors je vous en prie.
b. se laisse appréhender par a et emmener. La scène s'obscurcit. Le public qui
ense, à tort, qu'on se moque de lui, crie à tue-tête et siffle.
Le choeur hurle:
Idiot... le poète à la porte... quelle imbécillité!

229 [web520]


Kurt Schwitters

19:00 Écrit par Lucky dans 16 Textes et poésies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurt schwitters |  Facebook |

07/12/2008

Kurt Schwitters: Le critique d'art.

C'est une bête curieuse, le critique. De devant, c'est un chameau, de derrière c'est une fenêtre.

sans titre [web520]


Kurt Schwitters - Sans titre

19:00 Écrit par Lucky dans 16 Textes et poésies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurt schwitters |  Facebook |

06/12/2008

Kurt Schwitters

portrait schwitters1Kurt Schwitters, peintre allemand, est né à Hanovre en 1887. D'abord dessinateur de machines, il participe au groupe Der Sturm. En 19I7, il fonde le mouvement Merz, apparenté à Dada, et crée la revue du même nom. Le style de Schwitters est alors voisin du cubisme. Il compose son Merzbau, une sculpture faite d'objets divers, qui envahit peu à peu une pièce entière. 

En 1922, il rencontre Arp, évolue vers un style plus abstrait et participe au mouvement Abstraction-Création. Fuyant les Nazis, il se réfugie en Angleterre où il poursuit son oeuvre. Son activité débordante s'exerce à la peinture, la sculpture, l'illustration et à la poésie. Il crée même une oeuvre mi-littéraire et mi-musicale qu'il intitule l'Ursonate.

 hitler gang 1944 [web520]


Kurt Schwitters - Hitler Gang - 1944
le_point_sur_le_i 1939 [web520]
Kurt Schwitters - Le point sur le i - 1939
MerzbildRossfett 1919 [web520]
Kurt Schwitters - Merzbild Rossfett - 1919
Le principal apport de Schwitters à l'art dadaïste et surréaliste est d'avoir, pour la première fois, incorporé des objets les plus hétéroclites à ses peintures et des sculptures. il réalisa de nombreuses com­positions abstraites à l'aide de chiffons et de papiers divers. Schwitters mourut en 1948 à Ambleside en Angleterre.

Out of the dark [web520]


Kurt Schwitters - Out of the dark.
merz picture 32A - The Cherry Picture 1921
Kurt Schwitters - The Cherry Picture - 1921
relief 1923 [web520]
Kurt Schwitters -Relief - 1923

19:00 Écrit par Lucky dans 14 Peintres P-Z | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurt schwitters |  Facebook |

20/10/2008

Procédés plastiques

B. Procédés plastiques. 

Plâtres peints (Janko, 1916) 

Relief: des formes de bois plan découpé sont superposés à plat sur une surface et peintes à volonté (Arp, 1917, Mortensen)

 schwitters [web520]


Kurt Schwitters: Relief
 

Reliefs-montages: des morceaux de bois sont ajustés de sorte à composer des agencements de formes en relief, dans lesquelles peuvent être adjoints des matériaux ou objets divers: tissus, etc. (Schwitters, 1920) 

Traces de doigts dans la pâte picturale (Charchoune; grottes du paléolithique) 

Adjonction dans la couche peinte: on fixe, le plus souvent à la colle, des matériaux hétérogènes: sciure, sable, chiffon, liège, éclats de verre et tous objets qu'on voudra (Picasso 1911-1912; Schwitters, 1919) 

Tableaux-objets: composition de menus objets et détritus collés sur un plan, sans peinture (Collages Merz de Schwitters, 1919; Daniel Spoerri, Tableaux-Pièges, 1960) 

Papiers lacérés: des feuilles de papiers collées les unes sur les autres sont déchirées, comme il arrive sur les panneaux d'affichage (Léo Malet, 1938; Raymond Hains, 1950) 

Raclage au moyen d'un peigne, d'une règle, etc.; racler la surface peinte encore fraîche en déterminant des formes dont la couleur est fonction du dessous (Ernst, 1927; Esteban Francès, 1936; Kujavsky, 1946; Picasso et Braque, 1912) 

Aérograghie: peinture au pistolet (Man Ray, 1916) 

Dripping: à quelque distance du subjectile posé à plat, promener un chinois (de pâtissier) ou une boîte de Duco percée d'un trou et remplie de couleur, en sorte que la coulée de matière laisse les traces de cette "oscillation gestuelle" (Ernst, 1942; Polock, 1946) 

Tableau de sable: une toile, qui peut être préalablement peinte est pesée à plat aspergée de colle, puis couverte d'une couche de sable; on redresse la toile, le sable tombe, sauf aux endroits ou la colle le retient (Masson, 1927) 

Surfaces lithochroniques: grandes toiles où des formes gestuelles se superposent (Dominguez, 1939) 

Peinture à la cire: sur un panneau de carton ou papier (le dessin est préalablement établi), on applique au couteau truelle une couche onctueuse de cire tiède, malaxée avec un peu de couleur. Le dessin peut être repris par-dessus en creux (Brauner, 1943) 

Peinture à la gouache ou à l'huile sur différents subjectiles: grosse toile non préparée (Klee, 1917), feutre (Dominguez, 1945)

 duchamp petit_verre [web520]


Marcel Duchamp: Petit Verre

Verre: sur une plaque de verre, on dessine par différents procédés (lavis, rayures, "huile et métal", etc.). Puis on peut ajuster sur elle une deuxième vitre, en sorte que l'image soit prise entre les deux plaques (Duchamp et Man Ray 1913-1915); tableaux composés d'éclats de verre (Jean Crotti, 1916) 

Toutes ces techniques, aussi ingénieuses qu'elles soient, ne visent uniquement qu'à nous mener dans un autre monde.  

Selon Salvador Dali, le peintre surréaliste 

évitera avec soin de mettre en présence dans ses tableaux, les objets qu'il est normal de voir rapprochés, mais il s'appliquera à créer les rencontres les plus stupéfiantes, les plus délirantes. 

Ainsi, le peintre surréaliste a la possibilité de traduire l'irrationnel en groupant simplement des objets réels de façon à ce que leur assemblage frappe le spectateur. Chaque objet peut ainsi "entretenir avec son voisin un dialogue aux résonances infinies."

21/09/2008

Kurt Schwitters

portrait schwitters1Le mouvement dada de Hanovre fut principalement et presque uniquement dominé par la personnalité de Kurt Schwitters dont l'activité débordante s'étendait dans tous les domaines: peinture, poésie, collage et sculpture. 

Schwitters fut l'un des premiers à composer des tableaux à l'aide de dé­chets, billets de tramway, enveloppes, papiers à fromage, bagues de cigare, semelles déchirées, rubans, fils de fer, plumes, torchons, etc.. De là naquit le style qu'il appelait Merz, nom que l'on retrouve dans la plupart de ses oeuvres.

 merz picture 32A - The Cherry Picture 1921 [web520]


Kurt Schwitters: Peinture Merz 32A - Peinture à la cerise - 1921.

Brillant récitant, Schwitters s'intéressa également à la poésie et composa l'Ur-Sonate basée sur un poème phonétique de Hausmann intitulé Rfmsbwe.

C'est en 1915, chez Mme Kiepenheuer à Postdam, qu'il lut pour la première fois son Ur-Sonate devant un public distingué et ignorant de tout ce qui était moderne. Les sifflements, les cris et les croassements de l'Ur-Sonate finirent par déclencher le fou rire parmi le public qui ne cacha pas son admiration. 

Kurt Schwitters voyagea alors en Hollande en compagnie de Van Doesburg qui y faisait alors une tournée de conférences. Dans le public, Schwitters se contentait d'imiter l'aboiement d'un chien. 

C'est toujours avec Van Doesburg qu'il voyagea en Suisse et en France puis, avec Hausmann à Leipzig et à Prague. Toutes les oeuvres qu'il composait, assemblages de mots ou de formes, poèmes faits de chiffres, essais et épopées, étaient sa­vamment construits, de façon presque mathématique.

 Prikken paa i en 1939 [web520]


Kurt Schwitters: Prikken paa i en - 1939.

Comme on le voit, l'activité débordante de Schwitters s'étendait avec succès dans tous les domaines. S'intéressant aussi à la typographie, ainsi qu'au style futuriste de Dada, il publia des revues, des tracts, des invitations, des affiches, des livres et même des cartes postales, le tout dans un style Merz évidemment. 

Hans Richter dit de lui: 

Il collait, clouait, faisait des poèmes, de la typogra­phie, vendait, imprimait, composait, faisait des collages, déclamait, sifflait, aboyait, aimait sans tenir compte de l'individu, du public, d'une technique quelconque, de l'art traditionnel et de lui-même. Il fit de tout, et, presque toujours tout en même temps. 

Mais l'oeuvre principale de Schwitters fut sa célèbre colonne, objet sacré par dessus tout: la Schwitters-Saüle, malheureusement disparue aujourd'hui. C'est dans une pièce de sa propre habitation qu'il modifiait de jour en jour cette structure faite de formes concaves et de formes convexes. Dans cette colonne, il réservait une caverne pour chacun de ses amis et y plaçait les objets les plus inattendus leur ayant appartenu: mèches de chevaux, dents, ongles, lacets, cigarettes, cravates et même une bouteille d'urine... Pour pouvoir agrandir à sa guise cette sculpture envahissante, il fit même percer le plafond de la pièce qui lui était réservée...

 The cathedral of erotic misery - Merzbau - hanovre 1924-1937 [web520]


Kurt Schwitters: The Cathedral of Erotic Misery - Merzbau - Hanovre - 1924-1937.

Pendant la guerre, Schwitters prit un malin plaisir à tromper les autori­tés en envoyant régulièrement et clandestinement des microfilms à son ami Tristan Tzara.  

C'est en Angleterre qu'il fuit le nazisme et, dans une grange de Westmoreland, il entreprit de décorer un énorme pan de mur à l'aide de collages. Ce mur est aujourd'hui transféré à Newcastle. 

Kurt Schwitters mourut en 1948.

226 [web520]


Kurt Schwitter.

19:00 Écrit par Lucky dans 04 Dada-Hanovre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kurt schwitters |  Facebook |