06/09/2008

Richard Huelsenbeck

richard-huelsenbeck_thRichard Huelsenbeck, ami de Ball, le suivit à Zurich où il contribua à créer l'ambiance des manifestations dada au rythme des "Prières Fantastiques", il faisait siffler une cravache dont il fouettait ainsi métaphoriquement les fesses du public. Passionné pour les rythmes de la musique nègre, il avait une prédilection pour le gros Tom Tom dans ses "Prières" provocantes et blasphé­matoires. Hugo Ball dit de lui: 

Il se faisait le défenseur d'une intensifica­tion du rythme (nègre) et aurait volontiers noyé la littérature dans des roulements de tambour.


huelsenbeck


Portrait de Richard Huelsenbeck.
Richard Huelsenbeck par Ludwig Meidner
Richard Huelsenbeck par Ludwig Meidner.
Huelsenbeck Couverture de En anat dada
Couverture de En avant Dada de Richard Huelsenbeck.
almanachB
Almanach Dada édité par Richard Huelsenbeck pour le Comité Central du Mouvement Dada allemand.
dada almanach
Almanach Dada.

04/09/2008

L'origine de Dada

Quant à l'origine du nom Dada qui parut pour la première fois dans la revue Cabaret Voltaire (publiée par Hugo Ball) le 15 juin 1916, chaque dada­ïste en donne une version différente. Hugo Ball écrit dans son journal: 

Tzara nous tarabuste au sujet de la publication d'un périodique. Ma proposition de le nommer Dada est acceptée. 

Dans ce même journal, il écrit encore: 

Dada signifie oui oui en roumain, un "cheval-dada" en français. Pour les allemands c'est une association d'idées entre le plaisir de procréation et un landau d'enfant. 

8eme soiree dada zurich 02 programme [web520]
En 1921, Hans Arp affirme que
 

Tzara a inventé le mot Dada le 6 février 1916 à 6 heures du soir. J'étais présent avec mes douze enfants, lorsque Tzara a prononcé le mot pour la première fois... Cela se passait au café de la Terras­se, à Zurich, et je portais une brioche dans la main gauche...  

Huelsenbeck déclare que 

le mot Dada a été découvert par hasard dans un dic­tionnaire allemand-français par Ball et moi-même alors que nous cherchions un nom de théâtre pour Mme Le Roy, une chanteuse de notre cabaret. Dada se trouve aussi dans le mot français "cheval à dada. 

Quant à Tristan Tzara, il proclama le 18 avril 1916: 

Un mot est né... je ne sais comment.

Anthologie Dada [web520]