05/10/2008

Surréalisme 1940-1950

En 1940, lorsque éclate la seconde guerre mondiale, les surréalistes se réfugièrent près de Marseille, au château Air-Bel. Wilfredo Lam se tourne vers le surréalisme et une exposition internationale à lieu à Mexico. 

Wilfredo lam - Sans titre


Wilfredo Lam: Sans titre.

En 194I, Breton, Ernst, Masson et la plupart des peintres se réfugièrent en Amérique tandis que Picasso, Ernst, Brauner et Dominguez restent en France. A Paris, le groupe La Main à Paume  réunit Arnaud, Chabrun et Herold. A Bucarest, un groupe s'est également formé.
 

Aux Etats-Unis, Breton publie Genèse et Perspective artistique du Surréa­lisme suivi en 1942 de Prolégomènes à un Troisième Manifeste du Surréa­lisme ou non et de Arcane 17. Le premier numéro de VVV paraît à New York. Breton se brouille à nouveau avec Masson et l'exposition First Papers of Surrealism à lieu à New York. 

En 1943, Artaud est à Rodez, dans un hôpital psychiatrique et, l'année suivante, Desnos meurt dans un camp de concentration.  

En 1945 a lieu une rétrospective des oeuvres de Ernst et en mai 1946, Breton revient à Paris et déclare: 

Trop de tableaux en particulier se parent aujourd'hui dans le monde de ce qui n'a rien coûté aux innombrables suiveurs de Chirico, de Picasso, d'Ernst, de Miro, de Tanguy, etc. 

L'accent doit être mis sur le pouvoir de dépassement, fonction du mouve­ment de la liberté. Reverdy, Picabia, Péret, Artaud, Arp, Michaux, Prévert, Char, Césaire demeurent à cet égard autant de modèles inimitables. 

En 1947, une exposition internationale du surréalisme a lieu à Paris et dans Rupture Inaugurale, le groupe de Breton s'insurge contre le parti communiste. 

L'année suivante, Artaud meurt et Gorky se suicide. Matta est exclu du groupe et est suivi de Brauner et de Jouffroy.